Le Handiplan au Festival Interceltique de Lorient

 

Handiplan FIL 2015 ptt

Quesako ?

Le Handiplan est un plan détaillant les informations utiles aux personnes en situation de handicap. Il leur permet de préparer au mieux leur venue et une fois sur site, de se repérer plus facilement.
Dans le cas d’un festival, on y trouve des informations quant à l’accessibilité des différents sites, les cheminements adaptés aux personnes à mobilité réduites, les lieux équipés de boucle magnétique ou de récepteurs HF, les services : information, billetterie, prêt de matériels, parkings et toilettes accessibles, etc.

Le Handiplan au Festival Interceltique de Lorient

Le Handiplan est développé au Festival Interceltique de Lorient depuis 2013. Il est le résultat d’une initiative du festival, dans le cadre d’un travail collaboratif engagé avec la « Mission Accessibilité » de Lorient Agglomération, le service «Mobilité et déplacements doux » de la Ville de Lorient et l’équipe bénévole «Accessibilité» du FIL.
Le plan est construit en interne à partir d’une carte du site du festival : l’équipe du festival vérifie l’accessibilité des lieux auprès des différents interlocuteurs (ville, gestionnaire de salle, etc.) et en se rendant sur place.
Les lieux de spectacle sont classés selon 3 niveaux d’accessibilité pour personnes à mobilité réduite grâce à un code couleur (lieu accessible, lieu dont l’accessibilité peut être rendue difficile, lieu non accessible). Ce plan intègre également les dispositifs spécifiques qui sont mis en place pour le FIL (toilettes PMR, installation de boucle magnétiques ou systèmes d’émetteurs/récepteurs HF, prêt de rampes mobiles et fauteuils roulants, etc.). Les services sont signalés grâce à des pictogrammes et un « circuit confort » indique le chemin le plus adapté pour se rendre du Palais des Congrès à l’Espace Marine.
Le Handiplan est diffusé via les sites et réseaux sociaux du festival et de la Ville de Lorient. Il est visible sur les totems installés sur place et inscrit dans le programme des animations. Environ 300 exemplaires sont également imprimés et disponibles aux différents points accueils du festival.
Les retours des publics sont positifs et le Handiplan est bien relayé sur les réseaux sociaux. C’est également un document de travail précieux permettant de faire un diagnostic, de se rendre compte des manques et d’améliorer progressivement l’accessibilité de son festival.

Concevoir le Handiplan de ma manifestation

La première chose à faire est de se munir d’un plan du site du festival : le régisseur ou le service communication de votre manifestation pourront certainement vous le fournir.
Il faut ensuite déterminer le niveau d’accessibilité de chaque lieu. Les démarches sont différentes selon la configuration du site, il peut être nécessaire de prendre contact avec la municipalité (commission accessibilité, service des voieries, etc.) si votre événement se déroule dans l’espace public ou avec les gestionnaires de lieux que vous occupez.
Dans tous les cas, n’hésitez pas à vous rendre sur place : être accompagné de personnes en situation de handicap peut aussi aider au diagnostic.
Outre l’accessibilité des sites, pensez à placer sur le plan les différents services qui aideront les personnes en situation de handicap : arrêts de bus accessibles, espaces d’accueil, toilettes et parkings accessibles, etc.
Il est également intéressant d’indiquer les cheminements pour aller vers différents lieux. Ils peuvent être classés, comme les différents sites, par niveau de difficultés.
Après relectures, le Handiplan peut être diffusé, dans l’idéal quelques semaines avant l’ouverture. Cette étape est importante, multipliez les canaux : votre site internet, vos réseaux sociaux et également d’autres relais : collectivités locales, associations de personnes handicapées, etc.
Sur place, il est utile de l’imprimer en grand format sur panneaux et de le mettre à disposition aux différents points d’accueil et de billetterie du festival.
Si c’est possible, insérez-le également dans les livrets programmes.

Les moyens à mobiliser

Réaliser un Handiplan en interne ne coûte rien sinon un peu de temps.
En fonction de vos choix de diffusion, l’impression du Handiplan pourra avoir un coût (panneaux, page supplémentaire dans le programme, etc.)

Les points de vigilance

– Le Handiplan doit toujours être à jour ! Il est nécessaire de vérifier les évolutions de chaque lieu à chaque édition, notamment celles de la voie publique.
– La mise en page, les polices, les couleurs sont importantes : l’ensemble doit être clair et suffisamment contrasté pour être lisible par le plus grand nombre. Les pictogrammes sont essentiels.
– Le Handiplan ne dispense pas d’une signalétique claire et adaptée sur place !

Contact pour en savoir plus

Le/la chargé(e) de mission DD
02 97 21 24 29
ddets@festival-interceltique.bzh

► Consultez également : La page Accessibilité du Festival Interceltique de Lorient
► Consultez également : La fiche pratique [wpfilebase tag=fileurl id=67 linktext=’L accessibilité pour les personnes en situation de handicap’ /]
► Consultez également : Les Ficelles [wpfilebase tag=fileurl id=293 linktext=’Favoriser l accueil et l info des personnes en situation de handicap’ /]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *