L’opération Capitaine de soirée aux Trans Musicales

2014_capitaine_soiree_Gildas_Raffenel (2)

 

Quesako ?

L’opération « Capitaine de soirée » est plus connue dans le milieu des clubs et boîte de nuit, sous le nom de « Sam » et du slogan « Celui qui conduit, c’est celui qui ne boit pas ! ».
A l’initiative de l’Association Prévention Routière, cette opération de sécurité routière vise à responsabiliser les fêtards et à réduire le risque d’accidents liés à l’alcool.
Le principe est simple : au début de la soirée, une personne se porte volontaire dans un groupe d’amis pour être le conducteur ; elle s’engage à ne pas boire d’alcool et à ramener ses amis en toute sécurité.
En fin de soirée, on vérifie que les capitaines ont bien respecté leur engagement en les faisant souffler dans un éthylotest.

L’opération Capitaine de soirée aux Trans

Le stand Capitaine de soirée existe depuis 2007 aux Rencontres Trans Musicales. Il est situé dans le Hall 5 du Parc Expo, au même endroit que le Point Infos et Objets Trouvés et non loin du stand de prévention et de réduction des risques animé par Prév’en ville.
A l’arrivée, le festivalier y dépose ses clés de voiture. Il reçoit en échange 2 tickets boissons non alcoolisées qu’il peut utiliser dans tous les bars du festival.
A la fin de la soirée, il vient souffler dans l’éthylomètre.
S’il est en dessous de la limite légale, on lui remet ses clés ainsi qu’un cadeau (double compilation du festival, produits dérivés, etc.)
Le stand est animé par trois bénévoles, sur les horaires d’ouverture du site. Une personne est salariée pour les accompagner tout au long de la soirée.
Pour équiper le stand, les Trans ont acheté un éthylomètre électronique en 2014 (300€) et des embouts jetables à usage unique (500 embouts = 165€).
L’opération connaît un succès grandissant. En 2016, 494 personnes y ont participé sur les 3 soirs au Parc Expo du festival (+15% par rapport à 2015, +42% par rapport à 2014), des publics fidèles mais aussi des personnes qui découvrent l’opération.

Mettre en place une opération Capitaine de soirée pour mon événement

Pour rendre visible l’opération sur votre événement et multiplier les échanges, il est intéressant de coupler l’opération à un espace d’informations existant situé à l’accueil ou à la sortie du site. Selon l’emplacement retenu pour cet espace, vous pouvez vous appuyer sur l’équipe en place et la former aux risques alcool, aux messages à faire passer, à l’utilisation de l’éthylomètre, etc.
Il n’y a pas besoin de compétences particulières, si ce n’est être soucieux de la sécurité des publics et avoir envie de transmettre les valeurs de prévention routière, avoir un bon relationnel et un contact facile avec tous les publics et avec les jeunes en particulier.
Pour équiper cet espace, vous aurez besoin d’un tableau à clés numéroté et d’une feuille numérotée pour identifier les personnes et leur contact téléphonique.
En cas d’obscurité, se munir d’une lampe pour bien lire le résultat de l’éthylotest jetable.
L’association Prévention Routière de votre département, la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM) ou encore la Croix Rouge peuvent vous aider à mettre en place cette action : conseils, prêt de matériels, documentation, affiches, sensibilisation de votre équipe, etc

Points de vigilance 

• Bien noter le numéro de téléphone de chaque personne afin de pouvoir les contacter en fin de soirée si ne se présentait pas au stand en fin de soirée
• Si la personne est positive à l’éthylomètre, vous devez évaluer son état à partir des réglettes de prévention alcool, et l’inviter à revenir souffler quelques heures plus tard.
Si, malgré tout, la personne insiste pour récupérer ses clés ou que c’est la fin de la soirée, vous avez l’obligation d’agir. Pour cela, vous devez :
– lui rappeler les précautions de base et veiller à ce qu’elle attende le temps nécessaire, se repose puis souffle à nouveau dans un éthylotest jetable ou l’éthylomètre avant de reprendre le volant
– évaluer si un de ses amis est en état pour prendre le volant
– trouver un autre moyen de transport pour son retour (bus, métro, taxi) et de fait prévoir des documents d’informations (avec horaires des transports ou des numéros de taxis) mis à disposition de l’équipe d’accueil
• Attention à donner ces missions à des personnes se sentant à l’aise dans ce genre de situation.
• Le festival ne pourra pas être puni s’il décide de garder ses clés et évite ainsi de mettre en danger sa vie et celle d’autrui.

Contact
Yvan Le Bras, Chargé des relations aux publics
Association Trans Musicales
02 99 31 11 88 / yvan.lebras@transmusicales.com

[wpfilebase tag=fileurl id=69 linktext=’► Voir également la fiche pratique Prévention et réduction des risques en milieu festif’ /]

 

1 commentaire pour “L’opération Capitaine de soirée aux Trans Musicales”

  1. Retour de ping : Le Collectif des festivals » L’op&e...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *