La récupération de la chaleur des projecteurs pour chauffer le Quartz

Quesako ?

Assimilable à une climatisation double flux, il existe des systèmes de récupération de chaleur adaptés aux salles de spectacle, qui permettent de recycler l’air chaud qui gravite autour des projecteurs au niveau du plafond pour chauffer la salle.
Cette installation présente de nombreux avantages : l’espace équipé réduit sa consommation de chauffage de 50%.

La récupération de la chaleur des projecteurs au Quartz

Depuis 2013, le Quartz est engagé dans un système de management environnemental ISO 14001. Dans ce cadre, un diagnostic énergétique a révélé que l’air chaud était évacué hors de la grande salle pour renouveler l’air, tandis que l’air froid était aspiré depuis l’extérieur, puis chauffé, pour alimenter cette même salle. Cette compréhension du mécanisme a conduit l’équipe à faire appel à un prestataire extérieur – spécialisé en énergie – pour améliorer le système de chauffage.
Des moteurs de reprise d’air ont été installés au plafond pour aspirer l’air stagnant à 30° qui est ensuite réutilisé pour chauffer la salle. L’excédent est rejeté au dehors. Une portion continue d’être prélevée depuis l’extérieur pour renouveler la qualité de l’air.
Le système est actionné 3 heures avant les représentations et jusqu’à ½ heure avant l’entrée du public. La chaleur est gardée pendant les représentations (au besoin, l’équipe technique complète avec le chauffage au gaz). Des contrôles réguliers sont réalisés par des relevés de consommations effectués par le prestataire qui informe l’équipe du Quartz via un rapport.

Mettre en place cette action dans ma structure

– Pour évaluer la faisabilité du projet, vous pouvez réaliser des devis auprès de prestataires spécialisés dans le domaine de la transition énergétique. Pensez à y inclure le diagnostic de votre salle (s’assurer qu’il existe un nombre suffisant de projecteurs pour chauffer l’espace en fonction du volume, de l’isolation, de la profondeur de la cage de scène), l’installation du système ainsi que le suivi des mesures de débit. Ces entreprises devront être force de proposition pour réduire les consommations énergétiques de votre salle. Vous pouvez également faire appel à une agence locale de l’énergie pour être conseillé  gratuitement dans cette démarche.
– La présence d’un technicien est nécessaire pour bien évaluer les modifications à réaliser (ajout de gaines, de vannes) et les inclure en termes de coûts.
– En complément, un référent au sein de l’équipe (responsable sécurité, administrateur ou régisseur technique) pourra quantifier les économies réalisées par rapport à l’année précédente (financières, énergétiques), à l’aide de points réguliers avec le prestataire, notamment si vous lui sous-traitez la maintenance et la gestion.
– Il faut compter plusieurs mois pour les travaux, selon la salle et l’accessibilité du plafond.
– Il est important d’informer vos collègues (affichage, intervention succincte au cours d’une réunion d’équipe avec les chiffres clés à l’appui).

Combien ça coûte ?

Le coût du dispositif varie selon le choix du prestataire et les travaux à réaliser dans la salle. Comptez entre 10 000 et 20 000€. Il est possible de bénéficier d’aides publiques et privées (Conseil régional, général, ADEME, collectivité locale engagée dans un Plan Climat, ..) pour des conseils gratuits, des pré-diagnostics ou l’acquisition de matériel. Cette installation peut être rapidement amortie compte-tenu de la hausse du prix des ressources et de la baisse des consommations énergétiques, visibles sur les factures dès l’année suivante.

Les points de vigilance

– Prévoir en plus un budget pour entretenir les filtres (500€) et remplacer une vanne défectueuse (80€) 10 ans après l’installation.
– Au moment de réaliser votre bilan, tenir compte de l’augmentation prévisionnelle des coûts énergétiques pour ne pas biaiser les résultats (impression que les économies sont modestes tandis qu’elles sont importantes).
– Le système de récupération d’air chaud ne peut être actionné en présence des publics.

Contact pour en savoir plus

Yves Colin, Responsable de la sécurité
yves.colin@lequartz.com

www.lequartz.com

Étiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *